Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ACTION ENFANCE CAMBODGE

Association humanitaire loi 1901 - œuvrant pour l'accès aux soins, à la santé, à l'éducation et l'autosuffisance alimentaire avec un potager bio et poulailler, dans des orphelinats au Cambodge

Siem Reap au Cambodge, classée neuvième destination touristique mondiale

Publié le 31 Mai 2012 dans Aller au Cambodge

Siem Reap classée neuvième destination touristique mondiale
L’incontournable site web de guide de voyages TripAdvisor vient de nommer la ville de Siem Reap au Cambodge à la neuvième place des destinations « choix des voyageurs 2012 ».

La cité des temples du Cambodge vient d’obtenir le privilège de figurer entre Barcelone et Berlin, à la neuvième place du Top 25 des destinations touristiques les plus cotées au monde, « grâce aux millions de précieuses critiques et d’opinions des voyageurs de TripAdvisor ».

 

TripAdvisor attribue également la première place à Siem Reap dans son Top 25 des meilleures destinations touristiques d’Asie, juste devant les villes de Pékin et de Shanghai en Chine. Dans la région, la ville de Chiang Mai en Thaïlande obtient la quatrième place, tandis que la Baie d’Halong au Vietnam obtient la dernière place.

Par ailleurs, le réseau de voyage de luxe Virtuoso classe pour la première fois le Cambodge en troisième place du Top 5 des destinations émergentes dans son rapport « Virtuoso Luxe 2012 », après Cuba et le Vietnam et juste avant Belize et les îles Galapagos.

 

Au Cambodge, ce sont toujours les temples d’Angkor, site classé au patrimoine mondial de l’humanité, qui attirent les touristes. Le premier trimestre 2012 a vu une augmentation des touristes de 28% par rapport à la même période l’an dernier, selon un rapport du ministère du Tourisme. Les visiteurs en provenance du Vietnam, représentant 18% des touristes, sont dorénavant les plus nombreux à se rendre dans le royaume

 

source

http://asie-info.fr/2012/05/13/siem-reap-classee-neuvieme-destination-touristique-mondiale-53696.html

commentaires

Saison des pluies : un quartier déjà inondé à Siem Reap

Publié le 20 Mai 2012 dans Aller au Cambodge

 

 

 

Saison des pluies : un quartier déjà inondé à Siem Reap
 
 
La saison des pluies vient à peine de commencer au Cambodge et un quartier de la cité des temples d’Angkor est déjà inondé, au grand désespoir de ses habitants.

Le quartier résidentiel de Wat Damnak, situé derrière la pagode éponyme au nord de la ville de Siem Reap, est déjà sous les eaux. En cause, des travaux réalisés justement afin d’éviter ce genre de scénario, qui sont en cours sur la rivière qui traverse la ville.

Ces travaux de grande envergure ont été entrepris en novembre de l’année passée par la municipalité. Ils doivent permettre d’agrandir le lit de la rivière de Siem Reap (qui se jette dans le lac Tonlé Sap) sur 3,6 kilomètres, de rénover les différents barrages de régulation sur son trajet et d’aménager les divers canaux qui y sont reliés.

 

Ce chantier doit durer jusqu’en 2014, mais, à terme, il devrait éviter toute inondation de la ville. Parallèlement, des aménagements urbains sont prévus pour faire de ces berges jadis occupées par des squatteurs, des jardins et des pistes cyclables. Le ministère des Travaux publics est en charge de ces travaux financés en partie par la coopération sud-coréenne.

Ces travaux ont été décidés après les inondations successives qui ont touché la ville proche du complexe d’Angkor ces trois dernières années, chaque fois à la même période, entre septembre et novembre. Pour mener à bien ce projet, une bonne partie des habitations qui se trouvaient sur les berges, de part et d’autre de la rivière, ont été démontées et les habitants relogés dans une zone spécialement aménagée en périphérie de la ville pour les recevoir.

A la sortie de Siem Reap en direction du lac, un barrage a été dressé afin de retenir provisoirement les eaux et d’effectuer ainsi l’élargissement d’une des principales écluses de régulation, au niveau de la ferme des crocodiles.

 

Or, avec le nombre inhabituel de précipitation pour cette période, ce barrage a occasionné une brusque montée du niveau des eaux en amont. Ainsi, les canaux qui partent de la rivière et qui traversent le quartier de Wat Damnak ont déjà débordé malgré une rapide réaction des autorités qui ont mis en place un système de délestage évitant une crûe en centre-ville. Si le barrage n’est pas rapidement levé et si les pluies se poursuivent à ce rythme, c’est tout le côté nord de Siem Reap qui sera très prochainement inondé.

 

 

Source :

http://asie-info.fr/2012/05/19/saison-des-pluies-un-quartier-deja-inonde-a-siem-reap-53988.html

commentaires

AEC vous attend à Saint Michel d'Euzet dans le Gard

Publié le 3 Mai 2012 dans Notre catalogue artisanal

 Nous serons heureux de vous accueillir, sur notre stand d'artisanat du Cambodge

 

 à Saint Michel d'Euzet , dans le Gard

le mardi 8 mai 2012,  toute la journée

 

 

marché artisanal 8 mai 12

 

 

 

Le produit de la vente sera intégralement reversé à nos actions au profit des enfants au Cambodge :

achat de médicaments, de vaccins, soins médicaux

 

                                                                          Venez nombreux !!!

commentaires

La fête du sillon sacré

Publié le 1 Mai 2012 dans Art culture et traditions

Dans notre rubrique Art, culture et traditions

La fête du Sillon Sacré ( Chrat Preah Nongkâl )

La fête du Sillon Sacré ouvre la saison des pluies et la donc la saison des travaux agricoles.
Elle se tient le quatrième jour de la lune décroissante du mois de mai (fin avril, début mai)


Le roi, ou son représentant, ouvre la saison des labours en traçant, à l'aide d'une paire de beufs sacrés, les trois premiers sillons de la rizière sacrée délimitée par les brahmanes du palais, en face du palais royal (esplanade de VEAL MERU, autrefois existait une rizière sacrée au Nord du Palais Royal).

 

Le peuple chôme.

 

Il s'agit d'une tradition millénaire qui était tombée en désuétude depuis le règne de Ang Duong (1845-1859).

 

Le roi Sihanouk a repris la tradition à Battambang, le 11 mai 1963.

 

Les boeufs de chaque attelage sont choisis avec soin : cornes hautes et légèrement penchées en avant, oreilles de taille moyenne, longue queue dont l'extrémité doit ressembler à un balai, testicules bien pendantes et de même taille.

 


Outre leur fonction de trait, les boeufs de l'attelage royal ont pour mission sacrée de prédire l'avenir des récoltes.

Du riz, de l'herbe, du sésame, des haricots verts, du maïs, de l'eau et de l'alcool leur sont présentés après le traçage des trois sillons sacrés. Des épizooties sont à redouter si les boeufs choisissent l'herbe ; le choix de l'alcool est signe des pires calamités.

   

source :

http://vorasith.online.fr/cambodge/fetes.htm

 

 

 

 

 

fête du sillon sacré

 

commentaires